AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sett || Bloody vampire

Aller en bas 
AuteurMessage
Sett

avatar

Localisation : Va savoir...
Emploi : T'emmerder le plus possible, ça compte ?
Humeur : Exécrable, comme d'hab'
Messages : 209

Fiche personnage
Age du personnage: 22 ans
Don (vampires): Perçoit les relations entre les gens
Relations:

MessageSujet: Sett || Bloody vampire   Sam 12 Déc - 12:53

I - Identité

Nom : Un nom ? Il ne l’a pas oublié, mais de peur qu’il disparaisse, il ne le murmure jamais qu’à la lune…
Prénom : Sett
Age humain : 22 ans
Age réel : 34 ans
Don: Quand il était humain, Sett avait un talent extraordinaire d’entremetteur. Maintenant, il a le don de percevoir les relations entre les gens.
Situation professionnelle : Il ne travaille plus, il n’en a pas besoin. C’est un vampire : quand il veut, il prend.
Avatar : Gaspard Ulliel


II - Personnage

Description physique :
Sett ne se considère pas comme beau à couper le souffle. En effet, comparés aux autres vampires, Sett a cette étrange… singularité. Certes, les simples humains croient être au paradis quand ils voient un tel ange descendu sur terre, ou être en fer à la vue de ce corps appelant à la tentation du pêché de luxure. Mais il est différent des autres suceurs de sang. Ou en tout cas, il le ressent ainsi…

Son teint pâle de vampire est d’une douce couleur albâtre, d’un blanc un peu plus atténué que la plupart de ses congénères. Sett se déplace toujours lentement, mais d’une façon élégante, souple, comme si chacun de ses gestes étaient ensorcelants naturellement. Ce qui est le cas. Il ne se rend pas compte du charme qu’il dégage alors qu’il porte ses doigts à sa bouche pour y enlever la cigarette qui y trône… et ne se rend pas compte non plus du nombre de filles qui ont souhaité en le voyant être à la place de sa nicotine. De plus, il est plutôt grand par rapport à la normale. Malgré la combinaison grand et plutôt maigre, Sett n’est pas du tout efféminé. Il a des muscles dessinés, résultat d’heures de sport en salle à laquelle il y allait à l’origine pour mater les jolies filles en training moulant… Somme toute, il dégage ce charme si caractéristique de la gente vampirique qui leur est bien utile pour trouver leur prochaine proie…

Mais c’est son visage qui étonne le plus. Chez lui, la perfection des traits se traduit en une singulière beauté. Son visage aux contours marqués, légèrement triangulaire, possède une mâchoire assez prononcée sur lesquelles se dessinent deux lèvres fines, trop souvent ourlées en un horripilant sourire sarcastique, découvrant par la même occasion ses dents alignées parfaitement et brillant de l’éclat du diamant. Son nez est épaté, assez large à la base, mais cela contribue à son air mutin qui attire les adolescentes en pleine crise de rébellion. Il a des cheveux un jour noirs, un jour bruns foncés, plutôt courts avec lesquels il aime jouer : un jour ils reposent sagement sur son crâne, un autre ils sont complètement ébouriffés, et puis un autre ils tiennent en arrière avec du gel… Sett aime cette longueur qui lui permet de jouer avec tous les styles avec aisance. Mais le point phare de son visage sont ses prunelles. D’une irréelle couleur sanguine, elles trahissent son appartenance au régime… carnivore des vampires. Ses pupilles brillent toujours d’une étrange lueur mélancolique. Étrange chez une personne qui est accédé à l’immortalité, non ?

Même s’il est devenu insensible au froid, il a découvert que même chez les vampires l’exhibitionnisme n’était pas cautionné. Pas de problème, Sett n’a jamais eu de problèmes avec les vêtements. Il porte toujours des vêtements dans lesquels il se sent à l’aise. Généralement, sa tenue se compose d’un tee-shirt, d’une veste et d’un pantalon. Les couleurs sont toujours foncées, même s’il s’autorise de temps en temps un haut blanc. Mais jamais vous ne le verrez avec des couleurs vives, il a promis de ne plus en porter après avoir raté sa deuxième tentative de suicide. Il possède plusieurs accessoires dont il ne se sépare jamais. D’abord sa montre, que son père lui avait offert le jour-même de sa transformation pour fêter sa réussite à l’obtention de la bourse, une bague en argent ciselé en plusieurs runes celtiques et finalement une boucle d’oreille ornée d’une pierre bleue qu’il a volée à sa mère. Sett les porte toujours sur lui et s’est fait expressément percé l’oreille pour la boucle de sa mère. Néanmoins, il a peur qu’un jour il perde l’un de ses objets qu’il considère comme la prunelle de ses yeux.

Caractère :
Un véritable enfoiré. Un pauvre con. Un salopard. C’est généralement ce que diraient les gens qui sont confrontés à Sett aujourd’hui.

Effectivement, Sett a un sale caractère. Et c’est peu dire. La plupart des gens ont déjà décidé de l’achever alors qu’il n’a fait que les regarder. Il a déjà la très mauvaise habitude de poser un regard continuellement moqueur sur les gens, quelque soit la situation. Rares sont ceux qui ont vu la tristesse qui se cache derrière ses yeux railleurs. Mais à vrai dire, Sett n’encline pas à l’intimité. Dès que quelqu’un commence à s’approcher un peu trop près de ce qu’il considère comme « ses affaires », il le remballe aussitôt, sans aucune considération pour l’éventuelle sensibilité dont il serait pourvu. Le vampire est très secret et ne partage son histoire avec personne. D’un tempérament plutôt solitaire, il supporte difficilement la compagnie et recherche plutôt la solitude qui lui sied. Et pour atteindre ce but, il est prêt à tout. Quand je dis tout, c’est tout : sarcasmes, moqueries, méchancetés, menaces,… Il ne semble plus avoir de limites à cet homme libéré de toutes ses anciennes inhibitions. Sett est également quelqu’un d’assez nerveux. On lui découvre des tas de petits gestes compulsifs qui lui restent de son ancienne vie humaine. Mais sinon, cela ne transparaît pas beaucoup dans son comportement en général. Si ce n’est une impatience un brin trop prononcée… Il devient rarement violent, mais quand il est en manque de nourriture, il est capable de tout. Et comme il a tendance à se nourrir le moins souvent possible, son humeur tend toujours plutôt vers l’exécrable que vers le joyeux copain des Bisounours. Le fait que sa conscience soit abonnée aux appels absents et encore l’un de ses nombreux défauts. Impossible de faire entendre raison à ce mec. Il ne se rend jamais compte que ses actes ont des conséquences, ce qui lui porte préjudice. On ne compte pas le nombre de conneries qu’il a pu dire sans y réfléchir, le plongeant généralement dans des bagarres qui finissent par des blessés graves.
Vous l’aurez compris, Sett est semblable à l’opinion publique… du moins en partie.

On lui aurait dit, avant sa transformation, qu’il deviendrait une personne tout à fait imbuvable, il aurait rigolé, puis aurait dit que c’était juste impossible. Car avant, Sett était un type aimable, avenant, à qui on confiait ses problèmes et qui trouvait toujours la solution. Mais à présent, c’est un être déchiré par une existence qu’il n’a jamais souhaité et torturé par toutes les morts qu’il est obligé de faire pour se nourrir. Il commença peu à peu à se haïr et à finir par devenir ce qu’il est aujourd’hui. Mais au fond de lui, il possède encore certaines des qualités qui faisaient de lui une personne appréciée.
Sett a toujours été quelqu’un d’entêté, dans le bon sens du terme. Il n’abandonne jamais et tient toujours bon. C’est grâce à ce côté acharné qu’il avait réussi à décrocher sa bourse. Il est aussi très sensible aux émotions des autres, ce qui le blesse profondément chaque jour puisqu’il voit le monstre qu’il est devenu dans les dernières douleurs de ses victimes… Pour finir c’est quelqu’un de loyal. Une fois son amitié gagnée (difficilement, très très difficilement…), il ne vous lâchera plus jamais et sera toujours là en cas de problèmes, prêt à risquer sa vie. Mais une fois qu’on le trahit, c’est fini. Définitivement.

Un enfoiré. Un mec sensible. Qui est-il vraiment ? C’est simple.

Un vampire.


Histoire :
Sett voit le jour dans un hôpital du Sud de Manhattan. Ses parents étaient tout simplement ravis de sa naissance et passaient des heures au-dessus du berceau à lui faire des grimaces juste pour entendre son adorable rire de bambin. Ils étaient tellement fous de leur nouveau bébé qu’ils décidèrent de quitter la ville si dangereuse pour une vie à la campagne, saine et tranquille. L’idée fut rapidement adoptée. Ds que l’occasion se présenta, le père de Sett accepta une offre d’embauche et ils quittèrent Manhattan. Des années plus tard, les parents de Sett pleureraient en se disant qu’ils avaient raison d’avoir craint la ville de Manhattan.

Le garçon grandit dans le genre de petite ville où tout le monde se connaît et dîne ensemble après la messe du dimanche. Leur niveau de vie avait considérablement diminué quand ils étaient arrivés ici, mais tout de moins vivaient-ils heureux et en sécurité. C’était tout ce qui comptait pour les deux parents qui couvaient de leurs tendres regards leur fils. Sett passa une enfance des plus banales : il avait autant de copains qu’il y avait de garçons dans les environs et ils firent des bêtises pour lesquelles ils furent tous punis ; il eut quelques amoureuses, ayant son petit succès grâce à ses yeux bleus profonds qui les fascinaient ; quant à l’école, elle lui promettait un excellent avenir au vu de ses résultats scolaires.
Il entra au lycée des environs. Sett eut un peu de mal au début, habitué à être connu par les autres personnes, vu le nombre restreint d’habitants de sa petite ville, alors passer à l’anonymat total fut difficile. Mais il réussit finalement à se faire une petite réputation de joyeux luron, réputation renforcée par les nombreuses heures de retenue qu’il récoltait après ses exploits. Il avait également cet instinct de pouvoir dire qui finiraient ensemble et ceux dont l’histoire était finie… Comme il ne se trompait jamais, on le surnomma « le Marieur » et beaucoup venaient le voir dans l’espoir d’obtenir quelques-uns de ses précieux conseils. Un jour, elle vint. La fille qui fit battre à toute allure son cœur que Sett avait toujours cru imperméable à l’amour. Il se trompait. Tania avait réussi à le réchauffer et à charmer cet homme plus habitué de l’inverse. Elle venait juste le voir pour savoir pourquoi son petit copain ne la regardait plus. Sett ne comprenait pas cet idiot, vu la déesse avec laquelle il sortait. Il lui avoua qu’il la trompait. Sett voulait qu’elle l’oublie, qu’elle ne voit que lui, qu’elle ne pense qu’à lui… Avait-il menti ? Lui-même n’en était pas sûr. Il se souvient juste avoir dit la première chose qui lui passait par la tête. Le résultat fut à la hauteur de ses espérances. Tania pleura beaucoup, s’accrochant à sa veste, cherchant du réconfort. Le garçon passa toute l’après-midi à la consoler. Durant les mois qui suivirent, ils se fréquentèrent de plus en plus. Finalement, il franchit le pas quand ses amis lui dirent que le Marieur devait trouver lui aussi le grand amour. Sett l’amena à un petit lac des environs. Il avait préparé le grand jeu : pique-nique au clair de lune, petites bougies et couverture… Sett ne se souvient que du « oui » qui s’échappa des lèvres de Tania, lèvres qui ne purent rien sortir d’autre de cohérent du reste de la nuit, et des larmes de bonheur qui maquillèrent leurs joues.
Mais avant de se marier, Sett tenait à avoir des conditions de vie stable. Malgré les apparences, il était très responsable. Alors, comme preuve de leur engagement, ils s’offrirent des bagues jumelles, en argent, qu’ils ne quittèrent plus. Sett se plongea dans le travail pour obtenir une bourse pour entrer dans la prestigieuse université qui lui apporterait ce dont il aurait besoin pour s’assurer un avenir brillant.
Un soir, la police lui téléphona. On avait besoin de lui pour identifier un corps. Il se rendit au commissariat le cœur lourd d’appréhension. Lorsque le légiste ouvrit le tiroir pour montrer le corps de sa si belle, si douce… Sett devint comme fou. Il tomba à terre, les larmes brouillant sa vue. Pas de doute, c’était elle. Tania portait encore sa bague dans la mort. Impressionnés par le profond attachement qu’avait Sett envers la morte, les policiers l’autorisèrent à rester. Il lui prit la main, entrelaçant les deux fils d’argent l’un contre l’autre et gémit durant plusieurs heures sans trouver le moyen de s’arrêter. Quand les larmes tarirent, un énorme vide avait remplacé la place qu’occupait Tania dans son cœur. Dès ce jour, rien ne fut plus pareil.
Il réussit à avoir la bourse, mais il avait totalement perdu goût à la vie. Le voyant sombrer dans la dépression, ses amis l’emmenèrent dans un bar, histoire de fêter l’événement. Sett but beaucoup pus que la normale, plus pour oublier quelques instants la douleur de la perte de son amour que pour vraiment se réjouir de sa réussite. La dernière chose dont il se rappelle est de se traîner vers son appartement et de tomber nez à nez avec cet inconnu… Il portait de vieux vêtements et avait la peau aussi pâle que la Lune. Sett sentit instantanément qu’il devait se méfier de cet homme, mais avant qu’il ne puisse esquisser un geste pour s’enfuir, il était déjà sur lui. Il perdit conscience… puis, après de longs cauchemars et d’interminables souffrances qu’il croyait associées à la mort, il se réveilla. Il n’avait pas totalement tort : il était mort cette nuit-là. Mais il renaquit comme vampire.

D’abord il s’enfuit, effrayé des changements qui s’étaient effectués en lui. Il ne comprit que plus tard ce qu’il était vraiment devenu, quand il tua sa première proie. Il avait soif. Une terrible et insatiable soif. Sett ne pouvait s’empêcher de regarder les gens comme on regarderait un gros steak. Il se haït instantanément. Dès lors, il tenta de se tuer de nombreuses fois. D’abord il se jeta du haut d’un pont, puis il se taillada les veines, il se bourra de médocs, il resta des heures entières à côté d’une vanne de gaz ouverte à fond… Mais rien à faire, la mort persistait à le fuir. Il se mit alors à la cigarette, espérant que les vampires étaient capables de mourir d’un cancer des poumons. Fol espoir, mais cela lui permit de tenir le coup. Étrangement, fumer le calma dans un certain sens. C’était comme s’il essayait de se tuer à petit feu.
Il rendit visite à ses parents de nombreuses fois, venant dans leur chambre alors qu’ils dormaient profondément. Ils avaient considérablement vieilli en apprenant la mort de leur enfant chéri. Sa mère avait fait un véritable mur de souvenirs où elle avait affiché tous ses bulletins scolaires, des photos, et même ses billets de retenue. Quand il vit le dernier ajout récent, sa lettre d’admission à l’université, Sett ne put en supporter davantage. Il embrassa ses parents pour la dernière fois, résistant à l’envie qui le taraudait de les mordre et de boire jusqu’à la dernière goutte de sang dans leurs corps et disparut, conservant comme dernier souvenir d’eux la montre de son père et la boucle d’oreille de sa mère.

Il erra longtemps seul, à la limite des villes. Sett rencontra quelques autres vampires comme lui, aux prunelles sanguines. Il apprit d’eux comment chasser, même s’il détestait ça. Comment contrôler sa force aussi. Le vampire découvrit également son don, alors qu’il rencontrait des groupes de vampires. Il savait instantanément dire qui était le chef, le second, ceux qui étaient ensemble pour le profit et d’autre pour les sentiments. Il se rendit compte à quel point il était devenu différent et cela ne fit que l’aigrir de plus en plus. Et puis un jour, il rencontra Aaron et Anna. Pour la première fois, Sett réussit à s’entendre avec quelqu’un. Aaron devint son premier vrai ami depuis des années. Sett a décidé alors de les accompagner. Mais si il pense faire partie de cette « famille », il semble que ses membres ne ressentent aucune obligation l’un envers l’autre. Après tout traîner seul, ou traîner en groupe… Où est la différence ? C’est pourquoi il reste, malgré l’inutilité de cette relation.

Maintenant il a 34 ans. Et cherche toujours à trouver un moyen de se tuer et mettre fin à son existence impie.

De quelle façon écrirez-vous la suite de son histoire ? C’est à vous de le découvrir…


Relations:
- Aaron
Mon pote. Je l’aime bien. C’est un mec qui s’assume totalement, avec ses défauts et ses qualités. Il est égoïste, et alors ? Au moins il ne le cache pas. Et puis je me tape des bons délires avec, c’est tout ce qui compte, non ? C’est difficile de dire ce que j’apprécie en lui, mais passer du temps en sa compagnie me ravit. Dommage qu’il soit obnubilé par cette cruche.

- Anna
Non mais quelle conne ! Seigneur, il faudrait lui greffer quelques neurones de plus, histoire que ceux-ci atteignent au moins le nombre de dix. D’abord elle n’arrête pas de faire des caprices, ce que je trouve particulièrement horripilant. Et elle n’hésite pas à manipuler dès que c’est possible. Malgré le fait qu’elle soit la plus âgée d’entre nous, c’est vraiment une sale gamine. Remarque, il m’arrive souvent d’être pire qu’elle…

- Done Davis
Qui est-elle ? Elle m’a surpris alors que je suçais un humain. Je m’en suis terriblement voulu de le faire devant elle, de montrer que j’étais un monstre… Je ne la connais pas, mais ses yeux mordorés habitent mon esprit. Elle m’obsède un peu, mais je n’ose pas en parler avec Aaron et encore moins avec Anna ! Ils ne comprendraient pas que je m’intéresse à un vampire qui joue avec sa nourriture…

III - Qui se cache derrière ce personnage ?

Prénom : Sasa
Age : 17 ans
Comment avez vous connu le forum ? Par le top-site Cherry =)
Présence sur le forum ? 5/7, à tout moment, parfois plus.
Validation : OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cold Blood
Maitre du jeu
avatar

Messages : 118

Fiche personnage
Age du personnage:
Don (vampires):
Relations:

MessageSujet: Re: Sett || Bloody vampire   Sam 12 Déc - 22:31

Bienvenue !
Ta présentation est validée!
Bon jeu parmi nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cold-blood.forumactif.com
Sett

avatar

Localisation : Va savoir...
Emploi : T'emmerder le plus possible, ça compte ?
Humeur : Exécrable, comme d'hab'
Messages : 209

Fiche personnage
Age du personnage: 22 ans
Don (vampires): Perçoit les relations entre les gens
Relations:

MessageSujet: Re: Sett || Bloody vampire   Sam 12 Déc - 23:14

Merci =D

___________________

Do you want to know me ?
» ♥️ « » ☠️ «


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sett || Bloody vampire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sett || Bloody vampire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» Rosen Vampire
» Bloody London
» The Vampire Diaries

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cold-Blood :: Registre :: Présentations des personnages :: Personnages validés-
Sauter vers: